skip to Main Content
NOTE INFORMATIVE SUR LE DÉPLACEMENTE ENTRE PAYS

NOTE INFORMATIVE SUR LE DÉPLACEMENTE ENTRE PAYS

NOTE INFORMATIVE SUR LE DÉPLACEMENT ENTRE PAYS

À cause de la situation actuelle provoquée par la COVID-19, nous tenons à vous informer que l’état d’alarme sous lequel l’Espagne se trouve actuellement finira le prochain 9 mai 2021, ce qui entrainera un changement des mesures concernant la liberté et la mobilité des résidents et des touristes.

            Actuellement nous avons de plus en plus des consultations de la part de nos clients en nous demandant s’ils ont le droit de se déplacer en Espagne, par exemple, pour visiter leur maison de vacances. En attendant d’avoir plus de détails concernant les changements qui auront lieu le 9 mai, nous vous indiquons quelle est la situation actuelle.

En termes généraux, il est fortement déconseillé de se rendre en Espagne depuis la France pour tourisme ou des activités de loisirs. Cependant, si vous devez absolument venir, vous devrez prendre en compte les informations suivantes, fournies par l’Ambassade de France :

« Tout passager souhaitant se rendre en Espagne par avion doit compléter un Formulaire de Contrôle Sanitaire (FCS) personnel et non transférable. Une fois ce formulaire complété et signé, le voyageur reçoit un QR code associé à son voyage qu’il doit conserver sur son téléphone portable ou imprimer afin de pouvoir passer le contrôle sanitaire aéroportuaire.

Un test PCR effectué moins de 72h avant l’arrivée et dont le résultat doit être négatif, est exigé à l’entrée du territoire espagnol par voie aérienne (aéroports) ou maritime (ports). Cette obligation est étendue aux voyageurs entrant par la route, depuis la France, à compter du 30 mars. Ne sont pas concernés par cette mesure : les enfants âgés de moins de six ans, les voyageurs en correspondance aérienne et, s’agissant de l’arrivée par la route, les professionnels du transport routier entrant en Espagne dans le cadre de leur activité, les travailleurs transfrontaliers et les résidents de la zone frontalière pour des déplacements ne dépassant pas un rayon de 30 km de leur lieu de résidence. Cette obligation s’applique aux voyageurs, quels que soient leur nationalité et le motif de leur entrée en Espagne, venant d’un pays classé « à risque », c’est-à-dire enregistrant un taux d’incidence égal ou supérieur à 150 cas pour 100 000 habitants. Les voyageurs en provenance de France sont donc concernés par cette obligation. »

En cas de non présentation d’un test PCR négatif à l’arrivée vous pourriez recevoir une amende de la part des autorités.

Aucune mise en quarantaine à l’entrée sur le territoire espagnol n’est en vigueur actuellement.

Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à nous contacter.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.